Un petit ver transparent stimule la créativité d’une centaine de chercheurs dans le monde. L’intelligence artificielle, Inimaginable mais vraie…

La recherche sur la biologie moléculaire du ver « Caenorhabditis Elegans » (ou C.Elegans) a commencé en 1974. Et depuis il a été largement utilisé comme organisme modèle.

En 1986, une équipe de chercheurs, avec notamment Dr. John White a pu cartographier les 302 neurones du C. Elegans qui gèrent ses 1000 cellules, ses actions/réactions, raisonnement, organisme, etc.

Ce nématode est, actuellement, le premier organisme multicellulaire dont le génome est entièrement séquencé. L'ensemble du séquençage a été achevée par Octobre 2002. Le génome a 97 millions de paires de bases. Ceci est environ 3% de la taille du génome humain qui a 3 milliards de paires de bases. Donc, modéliser le plan complet des connexions neurales du cerveau, appelé « Connectome », n’est plus de la science-fiction de l’intelligence artificielle.

 

Le connectome neurale de « C.Elegans »

 

Le projet international « OpenWorm » a été mis en place début 2011. C’est un projet open source qui a pour objectif ultime de simuler toutes les fonctionnalités de C.Elegans en se basant sur la modélisation de son comportement au niveau cellulaire.  

Le projet unit une collaboration internationale des chercheurs scientifiques et des programmeurs de l’Amérique, de l’Europe et de la Russie. Bien que l'objectif à long terme soit de modéliser tous les 959 cellules de C.Elegans, la première étape consiste à modéliser la locomotion du ver en simulant les 302 neurones et 95 cellules musculaires.

Jusqu'à présent, « Sibernetic » le simulateur du moteur physique a été construit et des modèles de la connectome neurale et une cellule musculaire ont été créés dans le format NeuroML. Un modèle 3D de l'anatomie du ver peut être accessible via le web du OpenWorm.

L’équipe de « Open Connectome Engine » du « OpenWorm » a parvenu à expérimenter la simulation d’un cerveau de C.Elegans dans un Robot en Lego. Sans programmation spécifique, Le simulateur a pu contrôler le robot de façon totalement autonome. Le connectome commande les mouvements, marche arrêt, et le changement de trajectoire en présence d’obstacle sans contrôle humain !

Une découverte terrifiante !

 

     Le Robot-lego commandé par le ver « C.Elegans »

 

Le 19 Mai 2014, « OpenWorm » a réussi sa levée de fond sur « KickStarter » en retirant plus de 120.000 US$ en faveur d’une simulation du connectome du C. Elegans. Ces projets « Connectomique » mettent en évidence de plus en plus les théories de l’intelligence artificielle.

Le grand savant «Stefen Hawking » est convaincu que le « Connectome humain » ne sera qu’une question de temps et de moyens !
Je vous laisse s’adapter à l’imagination…

 

                                                                                                                                                                                      Par Noura BACCAR
                                                                                                                                                                                        Département R&D