Satisfaire le besoin énergétique de l’homme quelque soit les contraintes existantes, serait-ce la mission du bâtiment tout seul ?

Bâtiments intelligentsDepuis jadis, le besoin d’énergie pour l’homme n’a pas cessé. Avec l’évolution du monde, l’humanité a toujours essayé de satisfaire ce besoin en énergie. La solution pour cette énergie a été trouvée sous différentes formes la plupart du temps, elle est extraite du pétrole. Non seulement cette source d’énergie peut disparaître, mais aussi elle est plolluante. Pour cela, il y a eu recours aux énergies renouvelables notamment l’énergie photovoltaïque et éolienne. En Tunisie, par exemple, le soleil est une bonne source d’énergie qui reste encore sous exploitée. Elle est connue, pourtant, pour sa propreté et sa consistance sur une longue période de temps. Les recherches montrent bien que si l’homme utilise adéquatement l’énergie provenant du soleil, on serait capable de générer tous nos besoins sans pollution. En outre, l’utilisation de l’énergie solaire favorise la durabilité avec d’autres sources d’énergie.Toutefois, la production des énergiesrenouvelables rencontrent encore des difficultés étant donné qu’elledépend de certains facteurs comme les conditions climatiques (soleil, vent,…).

L’amélioration de l’efficacité énergétique est un projet très motivant et ambitieux. La minimisation de la consommation en énergie permet de diminuer aussi les coûts d’énergie voir même le niveau de besoin énergétique mondiale. L’utilisation des appareils modernes avec efficacité énergétique est une des mesures efficaces pour réduire les émissions de gaz dans l’atmosphère.

Le bâtiment intelligent vient dans ce contexte, non seulement pour gérer l’énergie disponible selon les besoins des utilisateurs, mais aussi pour offrir un bâtiment autonome qui fonctionne tout seul dans le but de fournir de l’énergie écologique non polluante à partir de sources vertes comme les sources photovoltaïques et éoliennes. Les déchets organiques peuvent êtreutilisés pour fournir de l'énergie comme la biomasse. De cette manière, le bâtiment réduit les émissions de gaz à effet de CO2 en utilisant des sources d’énergie propres, et participe, en outre, au nettoyage du monde en réduisant l’utilisation de l’énergie polluante, et en réduisant les déchets.

Le bâtiment intelligent qui a progressé les systèmes automatiques avancés pour la gestion de l’éclairage, de la température, du multimédia, des opérations de commande des fenêtres et des portes, et beaucoup d’autres fonctions intègre des appareils intelligents et des compteurs intelligents qui communiquent entre eux, afin de définir les priorités des actions, et de demander pour l’approvisionnement en énergie.

Les détecteurs de présence ont un rôle clé pour réduire le niveau de consommation en énergie, car ils donnent des informations pour éteindre la lumièresou désactiver en fonction des mouvements dans l’espace géré. Les capteurs photo électriques permettent de contrôler et d’évaluer le niveau d’éclairage du bâtiment en fonction du niveau d’éclairement existant, et ce dans le but d’assurer le confort visuel à l’utilisateur. On utilise pour cela des Luxmètres pour mesurer le niveau d’éclairement en dehors.

Le système de gestion d’énergie dans le bâtiment permet de contrôler les services d’énergie en agissant sur les appareils que se soit en les désactivant ou en les mettant en mode de consommation économique après une certaine période. Il assure le contrôle et les services de surveillance, y compris : chauffage, ventilation, climatisation, éclairage, alimentation électrique et de distribution, services électriques en veille, et la consommation de l’énergie globale. Il procède selon les informations disponibles, afin d’assurer le confort et la sécurité pour le client.

Le système de gestion d’énergie prépare les estimations en consommation d’énergie aussi bien qu’en production d’énergie en utilisant des techniques intelligentes de prévision.

Selon la disponibilité de l’énergie d’une part, et la demande de la clientèle d’autre part, le système fournit pour la consommation de l’énergie sous forme brute (continue ou alternative, à partir des panneaux photovoltaïques ou d’éoliennes respectivement) ou même convertie sous la forme de la charge. Par conséquence, le bâtiment intelligent offre un service de « Branchez et utilisez » pour ses utilisateurs.

Le bâtiment produit de l’énergie principalement des panneaux photovoltaïques. Pour accroitre l’efficacité de ce procédé de génération, différentes techniques sont performées, notamment le suivi du soleil, et la recherche du point maximum de puissance. En effet, les systèmes qui permettent de suivre les mouvements du soleil au cours de la journée permettent de recueillir un apport beaucoup plus élevé en énergie.

Le bâtiment est non seulement capable de générer sa propre consommation, mais aussi de l’énergie disponible pour des clients tierce partie, et ce moyennant l’injection dans le réseau de l’énergie de surproduction.

Enfin, un autre défi pour ce bâtiment intelligent, est la fourniture d’énergie en bonne qualité, en faisant des analyses de qualité en permanence, pour contrôler la distorsion harmonique, les pics de demande, et aussi les interruptions afin de rendre le bâtiment économique et plus efficace ainsi que la planète plus verte.

green home

Elaboré par Badreddine KHELIFI

Doctorant au REGIM-Cynapsys